Photographe immobilier à lyon, l’agent fait le bonheur

Intérieur d'appartement salon-cuisine

Une histoire d'immo chrono, ou comment motiver l'agent immobilier lyonnais pour faire appel à un photographe immobilier afin de l'aider à vendre un appartement.

Oyez, oyez, régies et agences immobilières Lyonnaises vendeurs de biens immobiliers.
Ouvrez portes et fenêtres de TOUS vos appartements à vendre au photographe d’immobilier !

Lisez cette histoire simple, et la conclusion qui en découle, d'un photographe en mission pour un agent immobilier.

Prise de vue du salon salle à manger

 

Plongée dans le secret d'un reportage photographique immobilier

Nous avons réalisé une véritable mission d'espionnage pour savoir comment se passait un "contrat" de photographe professionnel dans le secteur immobilier.
 

Point de contact avec l'agent immobilier

Un vendredi, 16h...
Dring, dring et re-dring !

L’agent dormant du studio : Zzzzz zzzz
Studio photo Zebureau bonjour !

L’Agent Immobilier : Bonjour j’aurais besoin d’un reportage photo dans un appartement à Lyon, c’est assez urgent car j’aimerai passer une annonce de vente immobilière dès lundi prochain.
Est-ce que vous auriez la possibilité de passer faire les photos ce Week-end ?

La gentillesse : bien sûr, c’est tout à fait possible monsieur l’agent !
De quel type d’appartement s’agit-il, est-il vide ou meublé ?
Il y a combien de pièces à photographier ?

L’Agent Immobilier : c’est un appartement meublé et encore occupé par le propriétaire, il fait 100 m2 avec 3 chambres, une salle de bain, une salle-à manger cuisine et une jolie petite terrasse.

Prise de vue de la terrasse de l'appartement

 

L’agent déterminant : pouvez-vous m’indiquer l’exposition de l’appartement et des principales fenêtres ou baies-vitrées afin de choisir la meilleure heure d’intervention pour réaliser les prises de vues ?

L’Agent Immobilier : les ouvertures de la salle à manger et la terrasse sont orientés plein sud et il y a peu de vis-à-vis.

S’en suit un échange d’indications confidentielles sur la configuration de l’immeuble et de ses accès puis la programmation d’un rendez-vous dans un appartement de Lyon à une adresse secrete que nous ne pouvons pas révéler ici.
 

Point d’intervention du photographe

Samedi, 14h45
Pendant que l’agent se presse pour rejoindre l’appartement où va se dérouler le reportage photo, le photographe enfourche sa trottinette, et cheveux au vent se rend à 25 km/h jusqu'au lieu de l'intervention.

Vers 14h55, l'agent le double.

15h, le photographe arrive à l'appartement et est accueilli par le vendeur et l’A.I.
Les conditions de prises de vues semblent très bonnes car l’appartement est clair, bien agencé et surtout il est propre et bien rangé ;-)
Des conditions de "rêve” pour tout photographe d’immobilier.
Pas besoin, pour cette fois, de devoir se transformer en agent nettoyant !

Alors le photographe prends son pied et installe son matériel photo pour commencer la séance de prise de vue.
Dans chaque pièce les essais sont multiples et les images sont toutes contrôlées en direct sur tablette graphique.
 

Intérieur de chambre avec positionnement du miroir

 

Au bout d’une séance de 2h30 pour 7 pièces et 14 points de vues utilisables (soit environ 20 mn par pièce), entrecoupée d’un rafraîchissement offert et bienvenu, le photographe s’en retourne à son studio pour sélectionner et traiter les images pour un temps de traitement au moins équivalent à celui de la session de prise de vue !
 

Points de détails et décriptage de la prestation photographique

Si vous n'avez pas l'habitude de faire travailler un photographe hautement spécialisé dans la photographie d'intérieur, ce que vous ne voyez pas (ou ne soupçonnez) pas sur ces images :

- A l'intérieur, tous les meubles, tables, chaises et tapis sont mis en place et alignés en fonction des murs ou des sols.
- Toutes les prises de vues sont réalisées avec un pied.
- Certains éléments de la décoration sont déplacés et redisposés pour chaque image, comme les coussins et autre objets décoratifs.
- Les premiers plans et les arrières plan des images sont très souvent réfléchis même ceux qui ne "sautent" pas au yeux comme la corbeille de fruit dans la cuisine visible depuis la terrasse extérieure.
- Les meubles de la terrasse sont repositionnés et les plantes abimées par notre été caniculaire ont été enlevées.
- Le miroir de la chambre d'adulte à été déplacé et mis en angle, n'est-ce pas mieux qu'un angle vide avec un radiateur ?
- Les draps des chambres ont été tirés au cordeau (dans le cadre d'une prestation supérieure, ils auraient été défroissés ou retouchés en post-production)
- Des éclairages sont ajoutés dans certaines pièces pour compenser le manque de lumière ou pour rajouter une ambiance comme l'éclairage du rideau et de la chaise dans la chambre d'enfant.
- Certaines images d'intérieur avec une fenêtre ont été réalisées avec une double exposition pour corriger le trop plein de lumière provenant de l'extérieur.
- Les verticales sont redressées lors du travail de post-production.
- Le photographe à besoin d'être hydraté, surtout l'été par 40° à l'ombre...
 

Chambre d'enfants avec 2 lits

 

Point Gagnant pour l'agence immobilière

- Le photographe mettra très rapidement les photographies de l'appartement en haute définition en téléchargement.
- Les images seront disponibles pour le lundi matin, juste à l'heure du café de l'agent immobilier !
- Téléchargeables en HD et à une taille spéciale optimisée pour le web.
- L'appartement sera présenté sur son meilleur jour possible.
- L'annonce Immobilière sortira du lot et attirera l'attention des acheteurs.

 

Focus sur la salle à manger
 

L'argent critique et l'agent (un peu) critiqué

Nous aurions pu prendre comme exemple un bel appartement bourgeois d'Ainay ou même Croix-Roussien mais les appartements les plus nombreux sur le marché ne font pas partie de cette catégorie !
Aujourd'hui nous nous sommes intéressés à un appartement récent en très bon état, à vendre via des annonces immobilières.
 

Vue intérieure de salle de bain


Pour ce type d'appartement, beaucoup d'agents immobiliers Lyonnais sous estiment l'aide à la vente ainsi que la valeur ajoutée qu'apporte la photographie immobilière de qualité et réalisent eux-même les photos sans le matériel nécessaire ni le soin et le temps qu'il faut mettre dans ce travail.

Oui, pour une certaine qualité de prestation, il faut rémunérer le photographe pour ses 4 à 5 heures de travail. Au prix du marché immobilier Lyonnais, cela représente une goutte d'eau, de l'ordre de 0,05% de la valeur du bien ou entre 0,5% et 1% de la commision d'agence.

Alors pourquoi une agence immobilère se priverait de soigner son image, de séduire sa clientèle et d'accélérer ses ventes ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page